× Attention : Javascript est désactivé dans votre navigateur. L'application requiert son activation. Merci d'activer Javascript dans votre navigateur.

Matka d'Elizabeth Czerczuk

Création originale d'Elizabeth Czerczuk, librement inspirée de La Mère de Stanislaw Ignacy Witkiewicz

Après Le Fou et la Nonne dans Dementia Praecox 2.0Elizabeth Czerczuk adapte librement une autre pièce majeure de l’auteur visionnaire Stanislaw Ignacy Witkiewicz (1885-1939) : Matka ou La Mère. 

Autour du couple central, six danseuses et un conférencier composent un univers mécanisé typiquement witkacien. Mais nourri de nouvelles technologies. Au milieu de lumières vives, de sonorités industrielles et d’un fatras d’appareils téléphoniques, de câbles et d’antennes, ils sont des créatures tragiques et grotesques. Des figures aux membres dissociés, incapables de communiquer entre elles. 

Après avoir marché avec les artistes de la compagnie, après avoir dansé avec eux dans les deux premiers volets du triptyque Les Inassouvis, le public est invité ici à prendre la parole. À réfléchir sur les notions de Forme pure et d’inassouvissement développés par l’auteur favori d’Elizabeth Czerczuk. Relai entre les artistes et les spectateurs, le comédien Yann Lemo fait entendre les mots de l’auteur. Sa philosophie surréaliste.

Spectacle en trois actes, Matka nous plonge dans un univers de décadence. Dans un monde où l’alcool coule à flots. Où la drogue circule plus librement que la parole. Idéalistes tourmentés, les deux personnages principaux de la pièce, incarnés par Elizabeth Czerczuk et le plus ancien comédien de sa compagnie, Zbigniew Rola, parviennent toutefois à amorcer un dialogue. Si le comportement de Léon est encore gouverné par ses tripes, sa mère – qui, dans cette version de la pièce, peut aussi bien être sa sœur ou encore sa maîtresse – est en effet davantage tournée vers l’esprit. Vers la lumière. Après Requiem pour les artistes et Dementia Praecox 2.0, renaît l’espoir.

Entre l’opéra rock et le ballet saccadé, Matka est une œuvre contre la torpeur. Un message d’espoir en des lendemains moins sombres.

Dates et horaires  
Les jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 octobre 2018 à 20h30
Les jeudi 22, vendredi 23 et samedi 24 novembre 2018 à 20h30

Réservation
reservation@theatreelizabethczerczuk.fr / 01 84 83 08 80 - 06 12 16 48 39

Tarif plein : 35€ / tarif réduit : 25€ / tarif réduit + : 15€

Parcourir les sorties par categorie :


Membre de surlesplanches.com ? Connectez-vous pour gérer vos contenus.

Sinon n'hésitez pas ... devenez membre de surlesplanches.com.

surlesplanches.com    pour ceux qui font le théâtre, par ceux qui font le théâtre.

Initiative indépendante, surlesplanches.com est né en 2000. Il est gratuit, sans publicité et ouvert à tous.


Contact :

laurent.houmeau@surlesplanches.com

e-media management
10, passage Marie-Michel Bioret
92 220 Bagneux
France